Rencontre avec maitre Goupil

Posted by on déc 16, 2013

Hier, le beau temps étant de la partie, la matinée était réservée à la photo, avec un affût prévu pour capter quelques hérons ou aigrettes en gros plan.

Je m’attardais en route à cause de quelques chardonnerets s’attaquant à des graines de bardane, puis à cause de quelques chevreuils en liberté dans les grandes étendues céréalières du sud chinonais. Si bien que j’arrivais un peu tard sur mon lieu d’affût. Le temps de préparer mon matériel, j’aperçois au loin une silhouette. A contrejour, cela fait penser à un chat ou un chien… Petit coup d’œil dans l’appareil photo couplé à la lunette astro, et là, surprise!! la « bête » est un renard!!

Prêt à bondir

Prêt à bondir

Plutôt mal placée, la bête!! en plein contrejour, avec un soleil d’hiver bien bas et une approche compliquée (280 m nous séparent) car moi, je suis bien éclairé et visible. Maitre Goupil, en chasse, étant descendu dans une fosse, j’ai pu néanmoins faire une petite approche d’une centaine de mètres.

.

la surprise

la surprise

Les photos ne sont pas de grande qualité, mais pour le partage, en voici quelques-unes…

En arrêt

En arrêt

face à face

face à face

Un chasseur opportuniste

Quelles sont ses proies ? Un peu de tout !

Rongeurs, lagomorphes, oiseaux, insectes, œufs, lombric, quelques musaraignes et taupes à l’occasion… Lorsqu’il capture des proies en trop, il les cache et retourne les chercher s’il doit faire face à une disette momentanée.

Il profite aussi des dépôts d’ordure ou des tas de compost. Peu difficile, il mange aussi les fruits tombés en été et en automne.

En une journée, il ingère environ 500g de nourriture, qui lui apporte 120 kca.

Sa technique de capture est surprenante :il saute à pied joint sur sa proie ! Cette technique particulière s’appelle le mulotage. (source)

Un renard attrape environ 5 000 mulots par an, c’est donc un auxiliaire de l’agriculture incontournable. Pourtant, il est toujours chassé (4 020 renards tués pour la saison 2011/2012, sans compter la mortalité routière, rien que pour la Touraine!!!)

 

 

3 Comments

  1. Beau partage et merci de rétablir la vérité sur ce petit feu follet à la mauvaise réputation !
    Puisse t-il muloter encore longtemps !

    • Hé oui, le problème est que chasseur et renard prédatent quelques espèces communes… mais le chasseur n’est pas très partageur! Il se débarrasse donc des gêneurs :(

  2. bonjour:je côtoie la faune sauvage depuis 7 ans,très souvent avec mon chien,tout ce que l’on raconte sur les renard ces des pures mensonges.Le renard n’attaque pas les moutons n’y les chiens,ce sont les chiens errant en meute qui attaque ces animaux,la nourriture du renard ces les rongeurs,oiseaux,lombrics et ver de terre,pas plus,le rnard n’est pas un nuisible

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>