La martre des pins en forêt de Chinon

Posted by on déc 2, 2018

C’est alors que je faisais un affût dans l’espoir d’observer quelques cervidés que j’ai pu capter ma première martre des pins.
Comme je m’installais au bord d’un pare-feux de la forêt domaniale de Chinon, mon attention a été attirée par des bruits tout proche. Mais malgré mes recherches du regard, je n’arrivais pas à en identifier l’origine.
J’ai pensé qu’il pouvait s’agir d’un chevreuil ou d’une biche que j’avais dérangée, mais quelle ne fut ma surprise d’apercevoir un tout petit animal dévaler un arbre avant de disparaître. Ensuite impossible de le retrouver.
Je me suis donc replacé derrière mon filet de camouflage, non sans quelques regrets de n’avoir pu l’identifier ou le prendre en photo.
Un quart d’heure plus tard, une petite boule de poils se présente juste en face de mon affût! Intrigué, le petit mustélidé qui vient d’apparaître se fige, fixant droit l’objectif de l’appareil photo.martre des pins

Devant le bruit du déclenchement, le mammifère curieux fait quelques pas en avant, avant de reculer pour jouer à cache cache derrière la végétation.

martre des pins

Puis sans doute lassé de ce jeu, il repart tranquillement, traversant le pare feux de ses grands bonds.

martre des pins Quelques jours plus tard, à quelques kilomètres de la première observation, j’ai eu la chance de retomber nez à nez avec une nouvelle martre, cette fois-ci sans avoir eu le temps de me camoufler. J’ai juste eu le temps de m’accroupir pour me cacher derrière mon appareil photo, pour me voir gratifier d’une superbe chandelle !

martre des pins

Belle chandelle

La martre des pins, cousine germaine de la fouine, ne se rencontre qu’en milieu forestier. Comment la reconnaître ?
Sa bavette est jaune orangé , elle s’étend sur le poitrail, entre les pattes et sur le cou. Le pelage est généralement d’un brun chocolat, mais attention il y a des différences entres les individus et selon les saisons, et il est alors plus ou moins clair. La truffe est noire chez la martre.
Les pattes sont plus longues que chez la fouine mais c’est un élément quasi impossible à utiliser dans la nature en tant que tel, cependant ce critère lui donne une allure générale plus élancée, moins « massive » que la fouine ; même remarque pour les oreilles plus grandes et pointues.

 

martre des pins

gros plan

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>